Faire l’amour à plusieurs – règles à respecter!

Photo by Elena Koycheva on Unsplash

Faire rentrer une 3ème personne, ou un couple dans votre lit, peut être une expérience très intéressante et excitante mais aussi très désécurisante. A une époque, je me suis demandée si il existait un « mode d’emploi » pour ce genre d’expériences: à quoi faire attention, quelles sont les règles à respecter, comment mettre cela en place, comment en discuter avec le partenaire, avant, pendant et après… mais je n’ai pas trouvé de guide existant.

Pour développer ces règles, je me suis intéressée à la théorie des scripts sexuels. D’après cette théorie, toutes nos expériences sexuelles sont construites comme des scripts, des « scénarios » qui découlent d’apprentissages sociaux, qui nous permettent d’acquérir un savoir-faire, mais aussi une capacité à reconnaître et percevoir des situations et des états du corps comme potentiellement sexuels. Autrement dit, notre société détermine ce que nous décodons comme étant ou non sexuel.

Un cadre défini du libertinage rend possible le script qui permet de ne pas interpréter l’acte sexuel de son partenaire avec une autre personne comme étant une menace pour le couple ou une trahison.

Alors l’acte sexuel avec un/une autre partenaire ne constitue pas en soi un motif de jalousie, aussi longtemps que les règles établies sont respectées. Quelques unes des règles envisageables sont les suivantes :

  • Le couple forme un « nous » face à l’autre ou aux autres partenaires. Ce qui implique que le couple vient ensemble et part ensemble de l’endroit où cette expérience va être vécue.
  • Chacun respecte le rythme de l’autre.
  • Aucun des partenaires ne va entamer un rapprochement sans l’avis et l’accord de l’autre. On respecte l’envie de chacun. Vous pouvez établir à l’avance « un code » pour signifier si le nouveau partenaire potentiel vous convient aux deux, si vous voulez poursuivre ou vous arrêter.
  • Les pratiques sexuelles souhaitées, discutées et programmées à la maison ne vont pas être renégociées et transgressées dans le « feu de l’action ». Le couple a meilleur temps d’élargir éventuellement les règles au fur et à mesure, après chaque expérience, que de se retrouver avec un accord qui n’en est pas un. Donner son accord sur le tas, pourrait être ressenti ultérieurement comme une soumission à une pression. Cela risque d’arriver surtout si la soirée et les rencontres n’étaient pas agréables pour le partenaire qui a donné son accord à « contre cœur ». Un exemple: si il a été établi que les deux partenaires du couple, après avoir eu des interactions sexuelles avec d’autres partenaires, vont revenir dans leur propre couple pour marquer la fin de la relation sexuelle (fin qui pourrait se manifester par l’orgasme, ou partage des caresses et/ou paroles en lien avec la soirée), ils ne vont pas déroger à cette règle. En cas contraire, cela pourrait être interprété que le plaisir de la personne qui transgresse la norme établie était plus important que leurs accord ; ou que le nouveau/ la nouvelle partenaire avait des compétences sexuelles telles qu’il était difficile de lui résister etc.
  • Le lieu prévu pour cette expérience doit être défini. Cela peut paraitre étrange d’organiser les choses aussi minutieusement, mais cela peut vous épargner certains conflits. Il est utile de définir la pièce où l’expérience sexuelle va avoir lieu, par exemple salon, ou chambre à coucher, ce qui implique que « l’adultère autorisé » va être vécu dans cette pièce, et qu’en en sortant l’expérience se termine et que chacun revient à son « rôle ».
  • Si cela n’a pas été convenu autrement, le couple ne va pas se séparer pour des activités sexuelles dans deux pièces différentes, sauf si le couple pratique ce qu’on appelle le 2+2.

Les règles évoquées ci-dessus sont quelques pistes générales mais chaque couple devraient créer ses propres lignes de conduite. Souvent ces règles vont être établies après coup, car il est assez difficile d’anticiper quelle situation peut devenir déplaisante ou désécurisante. Ecoutez votre partenaire dans son vécu et respectez son insécurité ou son mal être, sinon cette expérience risquerait d’être la dernière.

Il semblerait que lorsque la femme organise ce type d’expériences, cela constitue un nouveau script sexuel. Lorsque l’homme est l’initiateur, le risque est plus grand que la situation soit interprétée comme un script de soumission de la femme. Tandis que lorsque c’est la femme qui est le moteur de l’organisation d’une telle expérience, cela est en général plus sécure et excitant pour elle. Alors Mesdames, n’hésitez pas à prendre les choses en mains!

Une réponse sur « Faire l’amour à plusieurs – règles à respecter! »

  1. Trop de règles tuent les règles !! Et l’acte sexuel est par essence une découverte et dépend de plusieurs facteurs pour son bon deroulement dont le principal me semble être l’effet de surprise !!!!
    La seule règle qui me parait essentielle est pour de le couple de définir si il y aura pénétration ou non pénétration , tout le reste doit rester dans le domaine de l’improvisation .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s